02/07/2014

Ces femmes bien qui aiment des gros cons

On en connaît tous, des comme ça: elles sont belles, fortes, gentilles, dévouées. Elles portent à elles seules famille, enfants, maison. Elles sont formidables... et elles aiment des minables.

De prime abord, pourtant, ces fort minables font illusion. Ils parlent bien - parce que belles tournures et beaux mots, mais ils savent aussi exactement quoi dire et à qui le dire (et même comment le dire: arrogant, câlin ou humoristique, tout dépend des points faibles de la cruche à séduire). Ils savent charmer leur entourage. Ils révèlent leurs faiblesses, mais de telle façon qu'elles en deviennent presque des points forts. En gros: ils sont des pros de la manipulation.

Et c'est là que commence le travail de sape: en effet, ces manipulateurs surdoués voient très vite à qui ils ont affaire. Ils voient tout de suite le point faible de la cuirasse de l'Amazone qu'ils ont en face d'eux - en l'occurrence, c'est que l'Amazone est tombée dans des tas de potions magiques étant petites, mais qu'elle a oublié la potion de la confiance en soi. Elle a surdéveloppé ses compétences altruistes, mais elle a négligé son égo à elle... c'est sans doute pour compenser ce manque d'égo chez elle que l'Amazone va être systématiquement attirée par des types à l'égo "bien nourri" (pour ne pas dire surdimensionné): des minables habillés de beau; des parasites qui se nourrissent de l'énergie vitale des autres (et qui jettent après usage, bien entendu!); des manipulateurs narcissiques qui ont besoin d'aplatir la personne en face d'eux pour exister et se sentir fort. Bref, des gros cons.

Ces gros cons vont détruire leur(s) victime(s) lentement, savamment, systématiquement. Ils vont la pomper de son énergie, réduire à néant le peu d'estime de soi qu'elle aura réussi à emmagasiner. Ils iront même jusqu'à tenter de l'isoler: si vous êtes ami avec une de ces "victimes", vous aurez sans doute déjà remarqué que SES copains à lui sont mille fois plus importants et présents dans la vie du couple que vous-même... ne cherchez plus, c'est une stratégie qui gagne: en effet, si on isole la victime, elle aura d'autant moins de ressources de leur dire merde, à tous ces gros cons. Génial, non?

Autre caractéristique de ces mariages boiteux: ces gros cons ont l'art de les faire toutes, sans pour autant arriver à ternir leur image auprès de leur admiratrice. Tromper, mentir, crier, partir en claquant la port, jouer le chaud et le froid pendant des mois, voire ne MÊME PAS CHOISIR ENTRE MAITRESSE ET EPOUSE EN CONTINUANT A VIVRE "A LA MAISON" pendant que les deux idiotes attendent patiemment que MONSIEUR se décide (purée... et dire qu'en plus s'il choisit de rester sa femme, elle devra sans doute encore dire merci??? Mais que fait le MLF, bordel???????!!!!!!!) ... ils sauront toujours tout expliquer par leur enfance malheureuse / leur peur de s'engager / leur maman qui n'était pas gentille / leur femme qui n'a qu'à prendre plus soin d'elle / leurs foutus gosses qui sont insupportables et qui auraient bien besoin d'une main autoritaire (sous-entendu: "même comme mère t'es une quiche donc t'étonne pas si je baise ailleurs!")... On reconnaît les professionnels du genre au fait qu'en général c'est la femme qui s'excuse après la crise et qu'elle promet de s'amender, tout ce qu'il veut du moment qu'il revienne. Moi je dis, chapeau les gars! Moi aussi j'aimerais bien avoir toujours une image dorée, mais bizarrement j'y arrive moins... j'peux prendre des cours?

Si vous connaissez de telles femmes, si vous faites partie des amis non désirés parce que du "mauvais" côté, surtout, ne VOUS LAISSEZ PAS METTRE DE COTE. Tôt ou tard viendra le jour où la "victime" va ouvrir les yeux... et là vous serez indispensable. N'essayez pas de lui ouvrir les yeux de force, je pense qu'elle ne voudra pas vous entendre. Par contre, une fois que ce sera fait, allez-y, défoulez-vous, d'abord ça fait du bien (surtout si vous vous êtes tu pendant des années), puis ça la fera rire, et dieu sait si elle en a besoin! Puis vous allez pouvoir sortir la pommade magique: une amitié indéfectible liée à une dose massive de compliments. Puis conseillez-lui d'aller voir un psy: une fois tomber pour un gros con, ça peut passer pour un accident, mais si votre copine a un passé, c'est qu'il y a un schéma inscrit en elle et qu'elle n'arrivera pas à tout résoudre seule, même en se rendant compte de son propre fonctionnement (on sent le vécu, ici, non???). ça va prendre du temps, c'est sûr. Elle va se prendre des grosses claques dans la gueule, car une telle remise en question, c'est forcément douloureux. Mais on peut s'en sortir.

Moi j'ai eu la "chance" de tomber très tôt pour des gros cons. Donc j'ai pu réaliser assez tôt dans ma vie que je voulais autre chose - assez tôt pour ne pas me retrouver en couple avec enfants et un gros con. Je m'en suis pris aussi, des grosses claques. Mais ce nettoyage interne m'a permis de rencontrer quelqu'un de formiDable, à peine une dizaine de jours après avoir mis fin à ce géant travail sur moi-même. Je suis sans doute presque "guérie". Mais ça me blesse d'autant plus de voir des femmes VRAIMENT formidables, elles, qui continuent à craquer pour des manipulateurs narcissiques, pervers et toxiques. Surtout quand les femmes formidables en question sont mes amies.

Mais je crois en leurs ressources. Elles sont formidables... et elles vont le rester. Par contre leurs gros cons... ils ont réveillé mon vieux fantasme de devenir justicière, histoire d'aller leur casser la gueule incognito pendant la nuit. Pouvoir me dire "il y a quand même une justice quelque part"... Mais finalement, la vengeance la plus subtile face à ces minables ne serait-elle pas de (re)devenir heureuse malgré tout? Malgré eux? Malgré tous leurs efforts pour détruire la moindre particule d'estime de soi chez leur "victime"? N'Est-ce pas la possibilité de rayer à jamais ce mot maudit, parce que ces femmes ne sont pas par essence des victimes. Ce sont juste des femmes bien qui ont aimé un gros con...

Les commentaires sont fermés.