07/09/2014

Les do's et don'ts d'une rentrée réussie (???)

Comme on se le dit toutes, cette fois ça y est, pas de doute, c'est bien la rentrée. Fini les vacances, la glande (quoique, pour nous ça, ça fait déjà un petit temps), les apéros prolongés (et les kilos - de bien-être!!! - qui vont avec, du moins j'espère!)... Par contre je REFUSE de me dire que la zénitude et le bonheur aussi, c'est déjà fini! Du coup, comme chaque fois que la vie menace de me dépasser un peu, je fais des listes. Qu'Est-ce qu'il faut faire et ne pas faire pour réussir - ou ne pas trop foirer sa rentrée???

A recommander:

  • Rester dans un coton brumeux et ne pas réveiller son cerveau tout de suite: le pilotage automatique, après toutes ces années (je parle pour moi), ça fonctionne plus ou moins, donc si le corps fait son devoir et court partout, pourquoi ne pas laisser le cerveau dormir encore un peu au soleil? (oui, il est resté dans le Sud!)
  • Lâcher prise: ok, tous les cahiers n'ont pas été couverts le même jour (voir plus loin) mais au moins tu peux garder tes soirées... et tes nerfs! Ok, l'idée d'avoir une maison impeccable "pour la rentrée" était séduisante mais tu sais quoi? La vie ne s'arrête pas parce que tu rentres au boulot et des moments pour faire la fée du logis, tu en auras encore!
  • Lâcher prise bis: tu n'es pas (encore) parfaite mais laisse tomber, ça n'arrivera pas, pas à toi, du moins. Donc arrête de regarder F. avec admiration (le genre connasse qui a 4 gosses magnifiques et bien élevés, qui est top biche toujours bien maquillée, qui bosse à temps plein mais qui a tjs l'air d'avoir le temps, et en plus qui est super sympa donc je ne peux même pas la détester comme je le souhaiterais!!!), regarde plutôt C. ou d'autres qui ont déjà l'air de battre le beurre, c'est pas gentil mais bien meilleur pour le moral!
  • Vois la bouteille à moitié pleine! Oui, ton grand devient grand mais vois ça comme une aventure dans l'inconnu, plutôt qu'une entrée dans une zone de turbulences. Oui, l'année recommence et les vacances ont passé méga vite, mais rappelle-toi que tu adores ton boulot et que tu as des enfants merveilleux.
  • Lâcher prise III: tu as décidé que, vu le manque de soin de ton deuxième fils tu "dois" couvrir ET plastifier tous ses cahiers. S'il n'est pas soigneux, il ne va pas te faire une crotte nerveuse si tu laisses une bulle dans ce p*** de film plastique de m*** de ch*** de b*** de m***... donc respire (voir plus loin).
  • Echauffe-toi le poignet: tu vas devoir remplir des tonnes de documents (par enfant), oui, c'est les mêmes chaque année mais au moins ça te donne l'occasion d'essayer tes nouveau Papermate!
  • Garde le sourire
  • Prends tes vitamines
  • Bois un jus de citron tous les matins avec un peu d'eau chaude.
  • Garde du temps pour toi: à quoi sert la "perfection" si tu pètes une case dans 2 semaines?
  • N'oublie pas de réserver ton WE en amoureux Bongo "spécial bien-être"!
  • Pour ton bien-être, ta survie et l'image saine d'esprit et pacifique que tu essaies de donner, continue à prendre le bus!
  • Et surtout... garde ton sens de l'humour! (même si parfois ça relève de l'exploit...)

A éviter:

  • Les lettres d'insultes aux professeurs qui ont oublié de donner leur liste de matériel en juin et qui du coup te font courir dans les magasins en même temps que tous ces autres c*** qui ne savent pas s'organiser.
  • Les lettres d'insultes aux professeurs qui donnent mille cahiers à couvrir (voir plus haut) et qui, du coup, te donnent des devoirs à toi qui as franchement autre chose à foutre entre deux examens de repêch' et deux conseils de classe.
  • Exiger de tes enfants qu'ils soient parfaits et qu'ils retiennent tout ce que tu leur dis (après une seule fois) simplement parce que tu as envie d'une maison organisée, pas d'une baraque et d'une famille bordélique. Réveille-toi: pourquoi ils changeraient leurs bonnes habitudes de t'ignorer sauf quand tu leur promets une glace?
  • Les angoisses pour la chair de ta chair: ils grandissent, lâche-leur les baskets!
  • Les collègues qui te saluent un 1er septembre en se plaignant déjà. Ceux-là, tu les ignores, tu les nies, tu les fuis, en courant s'il le faut - toute façon ils ne sont jamais contents et ils ne veulent surtout pas qu'on les aide à être bien! Eux, leur trip c'est geindre... laisse-les faire, mais loin de toi!
  • Arrêter tout ce qui te prend du temps et qui n'est pas du boulot: oui, le sport ou les loisirs, ça peut "prendre la place" du temps passé à perfectionner/préparer/corriger... mais ça te permet de lâcher du leste et de te bouger les fesses, alors surtout on continue!!! Oui, même en hiver quand il fait froid et noir et que l'idée de te plonger dans l'eau froide de la piscine te semble d'un barbarisme intolérable!
  • Prendre ta voiture si tu es devenu(e) allergique aux embouteillages, aux places de parking trop chères, aux travaux partout... et surtout, SURTOUT aux autres conducteurs. Voir plus haut: prends le bus!
  • Anticiper, c'est bien. Mais point trop il ne faut! Voir trop loin, c'est la garantie d'avoir vertige et angoisses nocturnes, t'as pas besoin de ça! (on revient au lâcher prise, quoi).

Moi, cette année, j'aimerais garder ma bonne humeur, ma bonne santé et mon moral sans trop de montagnes russes. J'aimerais rester positive. Faire du bon boulot sans m'épuiser. Arriver à équilibrer famille et travail, même en période "chaude" (puisque chez nous les périodes chaudes c'est un jour sur deux, quasi!). Pouvoir donner sans me laisser bouffer (j'y arrive de mieux en mieux).

Etre bien, quoi. Bien dans ma tête et dans mon corps, bien dans ma famille et dans mon couple, bien dans mon boulot. Ambitieuse, moi? Pas du tout! Juste... gourmande!

Très bonne année scolaire à tous!

Les commentaires sont fermés.