05/10/2014

L'Homme 3.0: on garde ou on upgrade?

Loin de moi l'idée de me plaindre (qui a dit "une fois de plus"???) de nos congénères masculins du 21è siècle! Nous ne pouvons pas nier en effet qu'ils ont subi un sacré relookage depuis le modèle hirsute qui se contentait de grogner en tirant sa compagne par les cheveux! L'homme est enfin entré dans l'ère moderne! Mais (et là je m'adresse aux spécialistes) faut-il garder le modèle actuel ou faut-il le perfectionner encore un peu?

Pour les minettes de moins de vingt ans qui me liraient, avant de répondre à cette brûlante question, faisons vite un petit retour sur les 2 modèles précédents.

L'Homme 1.0 (pic des ventes: entre la fin de la deuxième Guerre Mondiale et le début des années '80) avait certes des avantages, mais pas que. Il était programmé pour fidèlement ramener le quartier de mammouth sur la table, pour élever la voix quand les enfants faisaient les pitres; il savait dire "c'est moi le chef", "quand Est-ce qu'on mange" et "j'ai envie". Il plantait rarement, mais l'interface n'était pas super convivial. Il était assez peu fait pour un usage domestique, il faut bien l'avouer: la plupart d'entre eux ne fonctionnaient qu'en extérieur (extérieur de la maison, s'entend) et il y avait peu de place pour l'interactivité. Il était assez binaire, finalement. Je dis, je déclare, j'ai raison, bonne nuit.

C'est alors que l'Homme 2.0 est arrivé sur le marché. Les nouveautés? Il était doté (mais uniquement sur commande et en option) de programmes kids friendly et d'une option "dialogue", même si cette dernière manquait parfois cruellement d'autonomie: on sentait l'influence des programmeurs mais la machine pouvait encore assez peu penser par elle-même - du moins toujours pas à la maison. Néanmoins, cette machine était plus accessible aux femmes également, ce qui changeait du modèle précédent.

Nous voici à présent au modèle 3.0. Il est vachement mieux. Il parle, à présent. Surtout quand il est nouveau: la carte son a vite des ratées, surtout quand on branche l'option "dialogue" ou "émotions", mais il y a  un mieux sensible, merci aux concepteurs! Il est définitivement kids friendly: adapté, ergonomique, ludique, on est loin du 1.0 et de ses menaces disciplinaires! Au niveau partage aussi, il a bien évolué. Il semble aussi à l'aise (ou presque) dans un environnement domestique qu'au bureau, on a fait de gros efforts pour améliorer son look (il est disponible en de nombreuses versions pour tous les goûts), il prend en charge des tâches qui auparavant semblaient réservées à sa moitié... je le répète, on en a fait, du chemin! (même si, il est vrai, on vient de loin, nous!). Cependant, chers programmeurs, il reste quand même, à mon sens, de petits détails qu'il va falloir améliorer pour la prochaine version. Puisque je l'ai testé pour vous, voici mon petit retour personnel:

  1. Il y a sans doute eu des fils qui se sont croisés par inadvertance, mais à force de lui répéter qu'il ne fallait pas pénétrer brutalement et directement, l'Homme 3.0 pense que TOUT "contenant" nécessite de longs préliminaires avant pénétration. Le lave-vaisselle. Le panier à linge. La poubelle. Mais en fait non, les gars! Là, vous pouvez y aller directement, ils (elles?) ne diront rien! Vous pouvez même dire aux assiettes et chaussettes sales qu'elles aiment ça, d'aller directement à destination sans séjour préalable sur l'évier/le sol/... Allez-y, lâchez-vous!
  2. Toujours dans la salle de bains: l'Homme 3.0, malgré une force physique supérieure (et matée de douceur, oui, on adore!) semble ne pas savoir tordre un gant de toilette. Il préfère le serrer mollement et le laisser sécher (= moisir!) sur le bord de la baignoire.
  3. Idem pour les serviettes de bain: même le plus scientifique des Hommes 3.0 semble ne pas avoir intégrer cette loi de la physique qui nous semble évidente à nous, les cruches en sciences: une serviette (en belge: un essuie!) roulée en boule ne sèche pas, elle moisit! Surtout quand on s'amuse à faire des piles de serviettes mouillées roulées en boule les unes sur les autres...
  4. S'il est plus doux, plus souple et plus convivial que ses ancêtres, l'Homme 3.0 souffre néanmoins d'inexplicables crises d'identité, notamment liées à sa manière d'utiliser (encore) la salle d'eau. Ne lui demandez pas de s'asseoir ni d'éponger sa précieuse "dernière goutte", il vous regarderait avec l'air douloureux d'un PC qu'on prend pour un Mac (ou vice versa). La goutte fait-elle l'Homme?

Ceci dit, à part ça, moi j'adore! Il est beau, il est facile, il est assez fiable, et dans certains cas on peut même travailler à l'améliorer soi-même: plus besoin d'aller le porter tout de suite chez le spécialiste, il accepte les mises à jour sans immédiatement planter d'un air blessé. Pour moi, on peut franchement le garder... mais pour nos filles, messieurs les concepteurs, pourrait-on régler ces quelques derniers détails?

A bonne entendeur... et sans rancune, les mecs! Clin d'œil

Commentaires

J'adore Trine :-)) Génialement dit!
Des bisous en passant!

Écrit par : Nata | 06/10/2014

J'adoreeeeee !
(mais je me demande si je n'ai pas hérité d'un 2.0)

Écrit par : wam | 14/10/2014

Les commentaires sont fermés.